carrières et carriers de grès du massif de Fontainebleau et alentours

Bien connus des amateurs de randonnée mais surtout d’escalade, les grès de Fontainebleau eurent longtemps une vocation tout autre : durant des siècles, ils ont été débités afin de servir à la construction, celle du palais et des maisons anciennes mais aussi pour le pavage des rue de la capitale grâce à la Seine qui en facilitait le transport. Aujourd’hui silencieuses, les multiples carrières ont laissé bien des traces qui font aujourd'hui partie du patrimoine. Ce blog propose de populariser toutes les initiatives qui visent à valoriser ou mieux faire connaître ce patrimoine auprès du grand public

Dimanche 14 octobre 2018 à 14h 30 : « Art rupestre et impression 3D », une conférence à la Maison du Parc de Milly-la-Forêt.

1 commentaire

gravure rupestre- vallée de l'Essonne

Gravure rupestre d’un aurochs. Vallée de l’Essonne. 03-2018. Cliché Dubreucq P.

Dans les chaos de grès du Massif de Fontainebleau et alentours, plus de 2 000 abris gravés sont désormais recensés grâce notamment aux prospections entreprises depuis plusieurs décennies par les membres du Groupe d’Étude de Recherches et de Sauvegarde de l’Art Rupestre (GERSAR). Ces gravures abstraites faites de milliers de sillons souvent organisés en quadrillage, remonteraient au VIIIe millénaire avant notre ère, soit au Mésolithique, l’époque des dernières communautés préhistoriques ne vivant que de chasse et de cueillette dans notre région. Ce patrimoine unique au monde, parfois au beau milieu de zones très touristiques, est très fragile car le grès est friable et les parois ornées s’érodent quand on se faufile dans les abris. Au cours de cette conférence, Alain Bénard, Président du GERSAR et Boris Valentin, professeur d’archéologie préhistorique à Paris 1, feront état des mesures de sauvegarde entreprises pour préserver ce patrimoine. Grâce au soutien financier du Ministère de la culture et du Conseil départemental de Seine-et-Marne et au travail d’une équipe de spécialistes, plusieurs abris ont récemment fait l’objet d’un archivage au moyen de l’imagerie 3D. Ces relevés très précis par photogrammétrie vont permettre de limiter la présence dans les abris fragiles tout en offrant aux chercheurs la possibilité d’étudier les gravures sur ordinateur et au public la possibilité de visiter virtuellement ces abris. Enfin grâce à la reproduction par impression 3D, des expositions, des actions dans les écoles… permettront de faire connaître ce patrimoine préhistorique inestimable et de sensibiliser le public à l’importance de sa protection.

A l’occasion de cette conférence gratuite qui aura lieu à 14h 30 à la Maison du Parc de Milly-La-Forêt (20 bd du Maréchal Lyautey), le public pourra admirer une impression 3D d’une paroi d’un abri orné mêlant tracés mésolithiques et une représentation animalière probablement plus ancienne.

Cet article est inspiré de la page consacrée à la conférence sur le site du Parc naturel régional du Gâtinais français

Une réflexion sur “Dimanche 14 octobre 2018 à 14h 30 : « Art rupestre et impression 3D », une conférence à la Maison du Parc de Milly-la-Forêt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s