carrières et carriers de grès du massif de Fontainebleau et alentours

Bien connus des amateurs de randonnée mais surtout d’escalade, les grès de Fontainebleau eurent longtemps une vocation tout autre : durant des siècles, ils ont été débités afin de servir à la construction, celle du palais et des maisons anciennes mais aussi pour le pavage des rue de la capitale grâce à la Seine qui en facilitait le transport. Aujourd’hui silencieuses, les multiples carrières ont laissé bien des traces qui font aujourd'hui partie du patrimoine. Ce blog propose de populariser toutes les initiatives qui visent à valoriser ou mieux faire connaître ce patrimoine auprès du grand public

Monticules d’écales mis à nu après un incendie au Rocher Fourceau dans le massif de Fontainebleau

Poster un commentaire

Dubreucq 2019 Fourceau DSC05253

Monticules d’écales après un incendie au Rocher Fourceau, 2019. Cliché P. Dubreucq

Les “écales” désignent les « détritus » de grès fort abondants qui « s’accumulent avec les terres de déblais derrière les carriers au fur et à mesure que ces derniers avancent » (Domet 1873).  Les monticules d’écales sont aujourd’hui le plus souvent recouverts par de la végétation et n’offrent plus le spectacle de « désolation » que dénonçaient les auteurs du XIXème siècle. Cependant, lorsqu’un incendie éclate, comme ici au Rocher Fourceau (parcelle 70), on mesure l’ampleur de l’exploitation passée. Le Rocher Fourceau fait partie des platières de grès les plus  exploitées par les carriers dans le massif de Fontainebleau au cours du XIXème siècle. Il  figure dans la liste des cantons autorisés à l’exploitation des carriers par l’arrêté des Consuls du 21 octobre 1801. Cette autorisation est renouvelée par l’arrêt de l’administrateur général des forêts de la Couronne, en forme de cahier des charges du 16 septembre 1809. L’ordonnance royale du 20 avril 1825 renouvelée le 20 mars 1830 précise qu’en raison de leur qualité, les grès du Rocher Fourceau « seront réservés exclusivement aux entrepreneurs du pavé de Paris et des ponts et chaussées ». (Voir la carte dans la publication du 13 juin). Patrick Dubreucq.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s